blog test de simon

Hallelujah

 

Hallelujah

J'ai entendu qu'il y avait un accord secret
Que David jouait et cela plaisait au Seigneur
Mais la musique te laisse tout à fait indifférente, n'est-ce pas
Ca fait un peu comme cela, la quarte, la quinte
L'accord mineur tombe et l'accord majeur s'élève
Le roi déchu compose l'hallelujah
Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

Ta foi était forte mais tu avais besoin de preuves
Tu l'as vu se baignant sur la terrasse
Sa beauté et le clair de lune t'ont renversé
Elle t'a attaché sur sa chaise de cuisine
Elle a cassé ton trône et coupé tes cheveux
Et de tes lèvres elle a tiré hallelujah
Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

Mon amour, je suis déjà venu ici
Je connais cette pièce et j'ai marché sur ce sol
Je vivais seul avant de te rencontrer
J'ai vu ton drapeau sur ton arche de marbre
Mais l'amour n'est pas une marche de victoire
C'est un hallelujah froid et brisé
Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

Il fut un temps où tu me laissais savoir
Ce qui se passait vraiment dessous tout ça
Mais maintenant tu ne me montres plus jamais ça, n'est-ce pas
Mais souviens-toi du moment où je bougeais en toi
Et la sainte colombe aussi
Et chaque souffle que nous respirions était un hallelujah
Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

Bien, il y a peut-être un dieu là-haut
Mais tout ce que j'ai appris de l'amour
Etait comment tuer quelqu'un qui t'as surpassé
Ce ne sont pas des pleurs que tu entends la nuit
Ce n'est pas quelqu'un qui a vu la lumière
C'est un hallelujah froid et brisé
Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah... .

 

 

J'ai voulu comprendre le sens de cette chanson

et je propose ce site si vous voulez en savoir plus.

Cliquez ici

 


Une version au top (Lisa Lavie)

 

 

 

Leonard Cohen - So long, Marianne


So long Marianne est une chanson dédiée à Marianne Ihlen, une jeune femme norvégienne que Leonard Cohen rencontra au début des années 60 sur l’île grecque d’Hydra. Selon l’artiste, Marianne était la plus belle femme qu’il ait jamais rencontrée.

 

 

So Long Marianne (A Bientôt, Marianne)

Vient a la fenêtre, ma petite chérie
J'aimerais essayer de te lire les lignes de la main
J'avais l'habitude de penser que j'étais une sorte de bohémien
Avant que je te laisse me ramener a la maison
Maintenant, au bientôt, Marianne, il est temps que nous commencions
A rire et pleurer et pleurer et rire de ca a nouveau

Enfin, tu sais que j'aime vivre avec toi
Mais tu me fais oublier tant de chose
J'oublie de prier pour les anges
Et ensuite les anges oublient de prier pour nous

Maintenant, au revoir, Marianne, il est temps que nous commencions….

Nous nous sommes rencontres lorsque nous étions presque jeune
Dans les profondeurs du parc vert de lilas
Tu t'es agrippée a moi comme si j'étais un crucifié
Pendant qu'on traversait a genoux l'obscurité

Toutes tes lettres disent que tu es auprès de moi maintenant
Dans ce cas pourquoi est ce que je me sens seul ?
Je suis debout sur la corniche et ta belle toile d'araignée
Attache ma cheville a une pierre

Maintenant j'ai besoin de ton amour caché
Je suis aussi froid qu'une lame de rasoir neuve
Tu es partie quand je t'ai dit que j'étais curieux
Je n'ai jamais dis que j'étais courageux

Oh, tu es vraiment si jolie
Je vois que tu es partie et as changé ton nom une fois de plus
Et juste quand j'ai gravi tout ce flanc de montagne
Pour laver mes paupières dans la pluie !



22/09/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres